foto1
foto1
foto1
foto1
foto1
Le Collège de Contrôle et de Surveillance des Revenus Pétroliers est un organe de contrôle indépendant, créé par la Loi n° 001/PR/99 du 11 Janvier 1999 portant sur la gestion des revenus pétroliers et modifiée par celle n° 016/PR/2000 du 18 Août 2000, puis par la loi n° 002/PR/2006 portant amendement de ces deux dernières lois. La Suite

Mot Président du CCSRP

Anciens Pr. & Vice-Pr.

  • abdoulaye_lamana.jpg
  • Ancien_Amine-Ben-Barka.jpg
  • Ancien_Mahamat_Moustapha.jpg
  • Hassana_Abdoulaye.jpg
  • Therese_Mekombe.jpg
  • vice.jpg

1962 : premières recherches (infructueuses) dans le Nord du pays par une compagnie française

1969 : recherches fructueuses dans le Sud par une compagnie américaine, la CONOCO. La qualité médiocre du pétrole et surtout l'isolement géographique dissuade pour près de trente ans toute exploitation commerciale.

18 octobre 2000 : lancement officiel des travaux de construction de l'oléoduc Tchad-Cameroun à Komé (Tchad)

20 octobre 2000 : lancement officiel des travaux de construction de l'oléoduc Tchad-Cameroun à Kribi (Cameroun)

2003 : début de la production

février 2005 : adhésion du Tchad à l'association des producteurs de pétrole africains (APPA)

juillet 2006 : création de la Société des hydrocarbures du Tchad

Bassin de Doba : réserves prouvées supérieures à 900 millions de barils, soit environ 150 millions de tonnes. Trois principaux champs pétroliers en exploitation (Bolobo, Komé, et Miandoum). Bassin de Bongor : Rônier et Mimosa près du village de Koud Alwa, à 20 km au sud de la petite ville de Bousso. Bassin de Sédigui : réserves de 150 millions de barils, inexploitées. D'après la CIA, en janvier 2008, les réserves prouvées du pays se montaient à quelque 1,5 milliard de barils1.

Consortium d'exploitation américano-malaisien (ExxonMobil, Chevron, Petronas) pour le gisement de Doba. Entreprise chinoise CNPCIC (China National Petroleum Corporation-International Chad) pour l'exploitation du gisement de Rônier. Oléoduc Tchad-Cameroun de komé au port de Kribi. (1070 km dont 205 au Tchad). Oléoduc Rônier-Djarmaya. 350 km. Raffinerie de Djarmaya inaugurée en 2011.

Les revenus nets attendus se monteraient à deux milliards de dollars annuels, ce qui permettrait d'augmenter le budget de l'État de 40 à 50 %. Depuis 2003, les revenus pétroliers ont permis de financer de gigantesques infrastructures éducatives, sanitaires et routières.

Partenaires