foto1
foto1
foto1
foto1
foto1
Le Collège de Contrôle et de Surveillance des Revenus Pétroliers est un organe de contrôle indépendant, créé par la Loi n° 001/PR/99 du 11 Janvier 1999 portant sur la gestion des revenus pétroliers et modifiée par celle n° 016/PR/2000 du 18 Août 2000, puis par la loi n° 002/PR/2006 portant amendement de ces deux dernières lois. La Suite

Mot Président du CCSRP

Anciens Pr. & Vice-Pr.

  • abdoulaye_lamana.jpg
  • Ancien_Amine-Ben-Barka.jpg
  • Ancien_Mahamat_Moustapha.jpg
  • Hassana_Abdoulaye.jpg
  • Therese_Mekombe.jpg
  • vice.jpg

            Le mot du Président             

Comme à chaque année, le Collège de Contrôle et de Surveillance des Revenus Pétroliers doit s’acquitter de sa principale mission, celle de rendre compte du suivi de l’exécution du budget des revenus pétroliers directs de l’année écoulée à travers la publication de son rapport annuel.

Le rapport annuel sur la gestion des revenus pétroliers directs a pour rôle de mettre en exergue la situation des marchés et des subventions alloués aux ministères prioritaires et des régions productrices. Cet exercice obéit à deux objectifs : la traçabilité des opérations autour des revenus pétroliers directs et l’évaluation des prévisions initiales.

Cette mission essentielle passe par la vérification de l’ensemble des dossiers d’engagements et de paiements présentés par les ministères en charge des secteurs prioritaires ou les régions productrices, et les descentes sur le terrain par rapport aux ouvrages.

Les chutes des cours du pétrole commencé en 2014 ont encore significativement caractérisées l’année 2015 et la tendance se poursuit. Le Tchad, petit pays producteur, avec une contribution annuelle à hauteur de 70% pour le budget de l’État n’a pas été épargné par les importantes conséquences économiques avec un net ralentissement des recettes qui vont de pair avec les investissements.

Dans ce contexte, bien des entraves ont jalonné le travail du Collège pour l’exercice 2015. Les missions à priori sur le terrain visant à contrôler l’exécution des projets d’investissement financés sur fonds de revenus pétroliers directs n’ont pas été effectuées en 2015.

Cependant, l’engagement du Collège de Contrôle et de Surveillance des Revenus Pétroliers à exécuter ses missions notamment la vérification de la conformité des engagements sur les comptes spéciaux avec la Loi des Finances, le contrôle et l’autorisation des décaissements des comptes spéciaux et l’affectation des fonds reste intact. Des missions sont présentement en cours, elles concernent des institutions qui ont bénéficiées des subventions pour l’exercice 2015, les travaux de ses dernières missions feront l’objet d’un autre Rapport.

Le Collège, cet organe de contrôle de la gestion des revenus pétroliers directs reste un outil palpable de la bonne gouvernance, nous pensons contribuer davantage à l’engagement pris par le Tchad, et salué par le monde.

Mahamat AWARÉ NEISSA
Président du CCSRP

Partenaires